Parc national de Kampinos

null

Randonnée 2 : Varsovie Młociny - Forêt de Kampinos

2e rando : Parc national de Kampinos - mémorial de Palmiry

Deuxième randonnée de 50 km effectuée le 8 Avril 2017 dans le nord de Varsovie entre le quartier Bielany (station de métro Młociny) et le mémorial de Palmiry situé dans le parc national de Kampinos.

Deuxième plus grand parc national de Pologne avec une superficie de 385 km², il est sans aucun doute l’un des parcs préférés des varsoviens avec le parc Las Kabacki qui lui est situé dans le sud de la capitale et que nous ne manquerons pas de vous présenter lors d’un prochain vélo-reportage !

Sa rapide accessibilité depuis la dernière station de métro Młociny le rend très prisé le week-end des cyclistes varsoviens.

Nous avons décidé de nous rendre au mémorial et au cimetière de Palmiry qui se situent en plein cœur de la forêt qui, lors de la seconde guerre mondiale ont connu les pires atrocités. Tombe des insurgés qui s’étaient opposés au régime russe lors de l’insurrection de janvier en 1863… tombeaux de milliers de résistants victimes des nazis… et tombes de nombreux habitants exécutés dans le plus grand des secrets… Une partie de l’histoire de la Pologne et de Varsovie que nous tenions à vous faire découvrir.

Point de départ - métro Młociny

Comme lors de notre première randonnée, nous nous sommes donnés rendez-vous près d’une station de métro. Il est 11 heures et c’est parti pour une expédition de 50 km ! Nous sommes au mois d’avril, les températures sont douces (entre 15 et 20°C) et le soleil est au rendez-vous !

En route! Direction: Laski

On se dirige vers Laski sur une petite portion de route de 4 km.

Arivée à Laski
En route! Direction: Laski
Eglise à l'entrée du village
Pause ravitaillement

Juste à côté de l’Eglise de la Mère de Dieu Reine du Mexique de Laski se trouve une superette qui nous permet de faire 2-3 achats en vue de la pause déjeuner. Les chemins sablonneux de la forêt ne gâtent pas, nous aurons sûrement besoin de nous renforcer pour traverser la forêt.

On arrive à Sieraków

Après une demi-heure, nous atteignons Sieraków, un petit hameau qui se situe à l’entrée du Parc national de Kampinos.

Une vieille demeure

De nombreuses maisons soit abandonnées, soit en rénovation se trouvent au beau milieu de la forêt. Marek mentionne que la forêt vierge abrite plusieurs demeures abandonnées que nous nous promettons d’explorer un jour.

Une vieille demeure

Celle-ci est vraiment dans un sale état ! Une affaire en or ?? 😀

Direction: la forêt vierge

Pas une seule voiture à l’horizon ! Nous entrons dans l’immense forêt de Kampinos !

Direction: la forêt vierge
On consulte les panneaux d'information

Plans, panneaux d’information, tout est réuni pour bien orienter les randonneurs… à condition de comprendre le polonais ou d’être accompagné d’un guide bilingue 😉 !

Heureusement Marek est là et malgré le week-end, il reprend son boulot de traducteur dont Greg est ravi 🙂

Tableaux d'information sur les élans

Un peu plus d’une centaine d’élans ont été réintroduits dans le Parc national de Kampinos ! Marek en a d’ailleurs croisé deux en février lors d’une rando solo.

Pause dans la forêt

Et nous voici à la pause déjeuner ! Sandwichs et boissons sont toujours les bienvenus lorsque nous randonnons !

Pause dans la forêt

Le soleil brille fort, nous en profitons bien.

On repart sur une route sablonneuse

Greg a du mal dans le sable ! Heureusement qu’il y a des sentiers parallèles à la route qui soient facilement accessibles !

Et une route pavée

Pas plus confortable que les chemins sablonneux, une route pavée va nous permettre de rejoindre le mémorial et son cimetière.

Monument des "Jerzyki"

Monument des « Jerzyki » avec inscription :

Pologne ! Nous t’avons consacré notre vie

Pour la terre natale : nos corps

Pour les futures générations : notre foi

Aux « Jerzyki » morts dans les batailles pour la libération de la patrie dans les années 1939-1945 dans de différentes régions du pays et près de Pociecha entre le 28 août et le 02 septembre 1944.

GLOIRE AUX HÉROS

Les frères d’armes

Armia Krajowa ( Armée de l’Intérieur) – Unités Insurrectionnelles Spéciales

Le champ de la mort - tombeaux symboliques

Champ de la mort de Palmiry. Tombeaux symboliques des prisonniers de Pawiak, fusillés ici en novembre 1939.

Le champ de la mort
Les marais

Cette forêt est vraiment incroyable avec cette succession d’arbres et paysages qui transmettent une atmosphère venant d’un « autre monde ».

Direction: musée

Nous arrivons bientôt à notre destination : Musée de Palmiry et son cimetière.

Entrée au musée
Entrée au musée
Entrée au musée
Cimetière à Palmiry
Cimetière à Palmiry
Cimetière à Palmiry

Au cimetière de Palmiry reposent 2115 citoyens polonais, principalement habitants de Varsovie, assassinés par l’envahisseur allemand lors d’exécutions secrètes qui ont eu lieu entre 1939 et 1943. Il sont été tués du fait d’être polonais. Gloire à leur mémoire !

Après cette visite remplie d’histoire, nous reprenons la route qui traverse cette forêt de pins et de bouleaux.

Les panneaux de signalisation

Les panneaux de signalisation sont nombreux et n’ont rien à envier à ceux que l’on peut voir en France ou dans d’autres pays.

Tout est réuni pour bien s’orienter et s’informer !

C'est par là!

Pour sa deuxième randonnée, Greg garde la forme ! Il faut préciser que les conditions météorologiques sont idéales !

Il fait vraiment beau
On roule

Filmer, prendre des photos, papoter de tout et de rien… TOUT ROULE !

Une pizza bien méritée

Fin de notre reportage vélo-photo-vidéo avec de bonnes pizzas ! La pizzeria Parma de Łomianki nous permet de refaire le plein avant de parcourir les derniers 15 km de cette rando.

Si vous voulez obtenir plus d’informations sur le musée et le cimetière de Palmiry, passez au site du musée (en anglais) ou bien visitez ce lien.

Vidéo

Ce reportage-photo vous a plu ?

Nous vous invitons à visionner notre vidéo qui résume au mieux cette superbe randonnée au Parc national de Kampinos !

À la prochaine!