Histoire du vélo en Pologne

Le vélo apparut relativement tôt en Pologne.

Le premier modèle fut construit par Edmund Perl dans le l’usine de son père Robert à Varsovie. Le vélo était en bois et était équipé de trois roues. Un an après l’Exposition universelle de Paris de 1867, c’est dans la capitale polonaise que les premiers vélos apparurent avec des modèles français fabriqués par la marque Michaux.

L’intérêt croissant pour ce nouveau sport mena à la création en 1886 de l’Association des Cyclistes de Varsovie. Le célèbre couple franco-polonais Pierre et Marie Skłodowska-Curie utilisèrent d’ailleurs leur vélo lors de leur lune de miel !

L’objectif principal de l’Association est de populariser le vélo avec la mise en œuvre par l’organisation de concours et la promotion du cyclisme.

Ensuite, d’autres organisations cyclistes furent créées dans d’autres villes polonaises (Poznań, Łódź, Cracovie…)

C’est en 1917 que les premiers vélos furent fabriqués en Pologne dans l’usine F. Zawadzki avec 17 pièces la première année !

C’est véritablement à partir de 1929 que la production de vélos fut significative avec la marque Łucznik. 5000 vélos sont fabriqués par mois, tandis que d’autres marques privées atteignent 6.000 unités… par an. La production annuelle totale sur cette période est de 80.000 pièces par an.

Après Seconde Guerre mondiale, c’est l’Etat polonais qui repris la production de bicyclettes en fonction des labels privés existants.

En 1949, fut fondé la plus grande usine de vélos de Pologne avec la marque « Romet » à Bydgoszcz. Les meilleures années de productions permettent à la marque polonaise d’atteindre entre 1.000.000 et 1.200.000 unités par an.

Aujourd’hui, la Pologne dispose de 3 grands fabricants de vélos avec les marques Kross, Arkus & Romet et Zasada-Rowery.